Nouveauté Analekta : On the Rock Ofra Harnoy


On the Rock

Ofra Harnoy

Un vibrant hommage au riche patrimoine musical de Terre-Neuve

Nouveauté du 18 sept. 2020

La grande violoncelliste Ofra Harnoy, lauréate de cinq prix Juno, présente On the Rock, son deuxième enregistrement avec Analekta inspiré cette fois du riche patrimoine musical de Terre-Neuve. Lors d’une visite à l’été 2018, la musicienne est immédiatement tombée amoureuse de l’endroit et des habitants de cette province. « Plus j’explore cette magnifique île et apprends à connaître les gens, la nourriture et la culture, plus je sens que Terre-Neuve fait partie de moi. À travers ces chansons, je peux vraiment exprimer le merveilleux lien que j’ai avec mon nouveau chez-moi » déclare Harnoy.

Son mari, Mike Herriott, multi-instrumentiste, arrangeur et coproducteur de l’album, ajoute : « Avec les conseils et la contribution de Bob Hallett, nous avons pu compiler une sélection de chansons, de jigs et de reels avec lesquels Ofra a senti une véritable affinité et qui illustrent ce qu’elle a appris à connaître et à aimer de cette province ».

Capture d’écran, le 2020-09-15 à 12.09.52.png (798 KB)

Plusieurs invités spéciaux ont participé à ce nouvel album, dont Alan Doyle, anciennement du groupe Great Big Sea, qui chante le classique St. John’s Waltzcomposé par Ron Hynes, poète lauréat non officiel de Terre-Neuve. Cette chanson parle d’une époque empreinte de simplicité où les bateaux de pêche étrangers remplissaient encore le port, où les marins portugais jouaient au soccer sur les quais, et où une nuit passée à valser dans les bars était tout ce qu’on pouvait espérer. Intrigué et enthousiasmé par la passion de Harnoy à combiner l’univers de musique classique avec des chansons traditionnelles de Terre-Neuve, Doyle dit : « Je ne pourrais pas être plus heureux que de chanter St. John’s Waltzavec Ofra dans ce nouveau contexte musical ».

L’album comprend d’autres populaires chansons traditionnelles de Terre-Neuve telles que She’s Like the Swallow, élégamment teintée de jazz, et le reel Harnoy Buffett Double, avec Harnoy et la violoniste Kendel Carson qui donne dans une ambiance de groupe de cuisine. Saltwater Joys, une ode à la vie sans prétention dans un petit port de pêche, met en vedette la voix de la fille d’Ofra, Amanda Cash. Fergus O’Byrne est un invité spécial sur le populaire chant The Cliffs of Baccalieu et joue aussi le banjo sur la paisible Green Shores of Fogo. La mélodie envoûtante de Petty Harbour Bait Skiff et son récit poignant à propos de la mort en mer met en vedette la chanteuse de jazz de St. John’s Heather Bambrick et toute la bande tapageuse se rassemble au pub pour le traditionnel Mussels in the Corner.

Avec le violoncelle d’Ofra Harnoy au premier plan, le résultat n’est rien de moins qu’une célébration unique et vibrante de la musique de Terre-Neuve.

Capture d’écran, le 2020-09-15 à 12.10.16.png (1000 KB)

À propos d'Ofra Harnoy

Ofra Harnoy est née en Israël et a immigré au Canada à l’âge de 6 ans. Elle a présenté des concerts sur les cinq continents et a joué pour le prince Charles, le président Bill Clinton, trois premiers ministres canadiens et plusieurs fois pour la famille impériale du Japon.

Mme Harnoy a enregistré plus de 40 albums solos et possède un vaste répertoire à son actif. Parmi ses nombreuses collaborations pour des enregistrements ou des concerts, on note: Placido Domingo, Sting, Sir Charles Mackerras, Loreena McKennitt, Colin Tilney, Igor Oistrakh, Jesse Cook, Cyprien Katsaris, Claudio Scimone, Charles Dutoit, Jeffrey Tait, Anton Kuerti et Emmy Verhey.

Ses enregistrements comprennent plusieurs styles et genres de musique et elle a gagné de nombreux prix et distinctions pour ceux-ci, dont cinq prix Juno, le Grand Prix du Disque et les Critics Choice Awards de plusieurs magazines internationaux.

À propos d'Analekta

Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En 2020, les œuvres au catalogue d’Analekta atteignaient le plateau des 200 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.